Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'observateur du dimanche

L'observateur du dimanche

Le blog de Benoît de Valicourt - Je vote blanc parce que le bleu est devenu marine et le rouge a perdu de sa passion.


Valls II, un gouvernement libéral et libertaire

Publié par L'observateur du dimanche sur 28 Août 2014, 14:41pm

François Hollande et Manuel Valls en présentant le nouveau gouvernement de la France ont confirmé que l’Exécutif est libéral et libertaire.

Libéral parce que le programme commun de Mitterrand et Marchais n’est qu’un vague souvenir d’une époque révolue où les démocraties populaires n’arrivaient plus à convaincre du rôle interventionniste de l’Etat dans l’économie. Libéral parce que l’Etat n’a plus les moyens d’embaucher et que seules les entreprises et leurs salariés peuvent créer de la richesse. Libéral parce que la mondialisation impose d’être compétitif pour favoriser notre commerce extérieur et que nous ne pouvons pas tous porter des marinières et rouler en Renault ! Le pragmatisme économique n’est pas une théorie du capitalisme sauvage mais l’expression d’un libéralisme social, il était temps de s’en rendre compte.

Libertaire, François Hollande l’assume, cela correspond à l’idéologie bienpensante de la gauche car comme l’ont dit d’autres avant moi, cela se mérite d’être de gauche, il faut être un intellectuel, il faut du courage et de la culture ! Libertaire, c’est imaginer une société où chacun est libre de façon égalitaire, c’est un concept qui promeut la parité des sexes, qui nie le principe d’autorité et qui estime que l’Etat ne doit pas se mêler de tout car la liberté du citoyen de pouvoir choisir sa destinée est plus grande que tout. C’est donc en toute logique que François Hollande, Président libertaire, confie au gouvernement le soin de légiférer, donc d’imposer des règles et des principes d’autorité à l’organisation sociale du pays, pour que chacun puisse se marier quel que soit son sexe ou que chaque enfant puisse bénéficier d’un principe d’égalité sans tenir compte de son genre. Si libertaire est la contraction de libéral et égalitaire, c’est aussi la contraction de liberté et autoritaire, une belle utopie dichotomique !

Et si ça marchait ?

Valls II, un gouvernement libéral et libertaire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents