Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'observateur du dimanche

L'observateur du dimanche

Le blog de Benoît de Valicourt - Je vote blanc parce que le bleu est devenu marine et le rouge a perdu de sa passion.


Fidel, reviens !

Publié par L'observateur du dimanche sur 5 Décembre 2006, 14:52pm

Catégories : #observateurdudimanche

Désolé mais mes déplacements à l'étranger de ces derniers jours ne m'ont pas permis d'être au rendez-vous le week-end dernier et je vous prie de m'en excuser.

J'ai suivi l'actualité politique française et internationale et je me dis que les responsables politiques sont loin des réalités de leurs concitoyens.

Sans pour autant être tous des menteurs, ils ont une fâcheuse tendance à se prendre pour des intouchables (à ne pas prendre dans le sens indien des castes!).

Quand aurons-nous des responsables politiques en osmose avec la population qu'ils sont censés représenter? Pourtant, avant d'être élus, il leur arrivait de croiser le peuple!

Si vous observez bien, ils ont tous le même trait de comportement à quelque niveau de responsabilité que ce soit: l'individualisme "narcisso-egoïste".

Une seule chose compte: leur éléction ou leur maintien au pouvoir.

En France, dans les circonscriptions, les uns et les autres se disputent pour récupérer le siège d'un député. Certain candidat, président de grande formation politique se déclare candidat à l'élection présidentielle au lieu d'annoncer sa candidature à l'investiture pour l'élection présidentielle et ce, au mépris des autres candidats potentiels de son parti.

En Russie, les autorités nient toute responsabilité dans l'assassinat d'un espion qui avait quitté les services secrets en pensant qu'il serait libre mais en oubliant que dans les "services secrets" il y a secret et qu'il ne faut  jamais trahir un secret. Même les enfants le savent...

Aux USA, BORAT, le film de Sacha Baron Cohen fait un tabac alors que le réalisateur se moque ouvertement des américains.

Comme quoi, le Président américain est en harmonie avec son peuple: plus on se moque de lui, plus il aime!

Bref, vraiment c'est pathétique, à croire que le clown Bozo a été cloné dans chaque ville, dans chaque pays.

Où sont les grands hommes, ceux qui ont marqué l'Histoire, offert aux peuples le rêve, l'espoir, la fierté, ceux qui ont défendu les idéaux de justice, de partage, d'indépendance face à la suprématie de voisins encombrants.

Où sont-ils ?

Le dernier de ces grands hommes avait donné rendez-vous à son peuple le 2 décembre 2006 et il n'est pas venu. Sans doute ne viendra t-il plus jamais aux rendez-vous qu'il a fixé pendant près de 50 ans. Fidel Castro est fatigué, fatigué de s'être battu pour obtenir et conserver la liberté de son pays que les américains pensaient avoir conquis!

Fatigué d'avoir été souvent seul face à son puissant voisin, fatigué d'avoir été l'instrument des soviétiques.

Fatigué aussi d'avoir construit une société dans laquelle chacun a le droit à l'éducation, aux soins, et qui malheureusement n'a pas pu offrir un niveau de biens de consommation suffisant à cause de l'embargo américain.

Mais jamais Fidel Castro n'a été fatigué de croire à sa révolution.

Sa conviction et sa foi ont été inébranlables. Cet homme ne s'est jamais aventuré sur le terrain de la démagogie, il n'a pas mis son costume de Bozo.


Fidel, si ton peuple ne t'a pas toujours soutenu, ce n'est pas de ta faute, mais bien celle des américains. 

Fidel, reviens !

Commenter cet article

BérengÚre 08/12/2006 17:34

Castro ne s\\\'est effectivement pas encore affublé d\\\'une tenue de clown... mais il s\\\'affiche devant le monde entier au jogging ADIDAS !
Nouveau "porte drapeau" de la campagne de Pub ADIDAS 2007?! !
http://www.baron-noir.info/breve.php3?id_breve=87
Bérengère
 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents