Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'observateur du dimanche

L'observateur du dimanche

Le blog de Benoît de Valicourt - Je vote blanc parce que le bleu est devenu marine et le rouge a perdu de sa passion.


Démocratie participative

Publié par L'observateur du dimanche sur 25 Mars 2007, 09:03am

Catégories : #observateurdudimanche

Bonjour,

Cela fait trois semaines que je n'ai rien écrit, la campagne des présidentielles me laisse perplexe, je suis déçu par le niveau du débat. Les sondages sont encore une fois orientés et je ne crois pas un seul instant qu'ils traduisent la réalité des intentions de vote des français. A croire, que 2002 est passé aux oubliettes. Bref, je crois que j'ai choisi le bon cheval, d'ailleurs il élève des cheveaux dans le sud-ouest, et je suis sûr que j'aurai le tiercé gagnant !

Samedi matin, j'étais invité par un ami à participer à une réunion sur l'avenir de l'Hôtel Dieu, cette réunion était organisée par le challenger du Maire de Lyon. Une centaine de personnes étaient présentes et on sentait très bien qu'elles étaient très intéressées par l'avenir de ce bâtiment. J'ai eu le sentiment qu'en majorité, elles étaient issues du corps médical. Les propositions avaient souvent un lien avec l'aspect hospitalier de l'oeuvre de Soufflot. Un architecte a évoqué l'idée d'un projet de logements, il a été hué ; une personne a proposé de créer un hôtel de grand luxe, elle a été huée ; j'ai proposé d'installer dans une partie des bâtiments de l'Hôtel Dieu, le Musée d'Art Contemporain en expliquant que le MAC est actuellement trop éloigné du centre ville et que l'art contemporain est sans doute la forme d'art accessible au plus grand nombre et que dans un lieu au coeur de la ville, il serait le symbole de la dynamique d'une cité ouverte à tous. De plus, Lyon bénéficiant d'une des biennales d'art contemporain les plus importantes au monde, le déménagement du MAC et l'enrichissement de ses collections seraient une des voies du rayonnement international de Lyon, j'ai été hué.

Bien sûr, cela ne m'a pas surpris quand on sait que la moyenne d'âge des personnes présentes tournait autour des 70 ans, mais le plus drôle est que le député Hammelin a expliqué que ce type de rencontre est la traduction de "démocratie participative" ... mais pour ne pas être hué, il faut participer avec des idées partagées par la majorité. Heureusement qu'il n'a pas parlé de "désirs d'avenir" car je pense que lorsque le projet sortira de terre, 80% des personnes présentes seront sous terre !

Je retiens cependant de cette réunion, que l'ami qui m'a invité devrait envisager d'en organiser une avec un public plus jeune, et il serait supris de constater que les propositions seraient moins tournées vers le passé. Je retiens aussi que ce magnifique Hôtel Dieu pourrait être un lieu pluriel, avec un hôtel de luxe, style Four Seasons, un MAC, un espace dédié aux métiers d'art dans l'esprit du Viaduc des arts de Paris (d'ailleurs, depuis plus d'un an je défends l'idée que Lyon doit s'investir sur la question des métiers d'arts, idée reprise semble-t-il par celui qui m'a invité, dixit le ministre présent) mais aussi un lieu de mémoire sur l'histoire de l'Hôtel-Dieu.

Je reste bien entendu à la disposition de mon ami pour en parler !

Démocratie participative
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

taralalilou 27/09/2007 15:13

L’idée de voir l’Hôtel Dieu transformé en MAC, oui ça me semble être, à moi aussi, une belle idée.
L’art, qu’il soit contemporain ou autre est un fil conducteur d’émotions, qui a la subtilité de toucher le cœur et même de lier les âmes entre elles, et ce quels que soient leur culture, leur âge, leur sexe, leur statut, et leur raison d’être… Ce serait une sorte de « boudoir » où la Démocratie viendrait s’y recueillir pour rêver, s’inspirer, débattre, s’échapper un instant de la réalité pour mieux la traverser.
Je n’imagine donc pas cette belle « subtilité » accessible à tout individu, vivre aux côté d’un hôtel de Luxe. Je vois plutôt un jardin d’intérieur époustouflant, où la vie exploserait et serait totalement insoupçonnée de l’extérieur. Je vois cette belle construction ancienne comme un cœur, qu’on imagine de pierre et pourtant, qui protège une source de vie, de lumière, d’odeurs incroyable! Un hôtel, dont les chambres donneraient sur ce jardin, oui, pourquoi pas, si cet hôtel est à l’image de l’Art, de la Démocratie, de la Terre, un pays accessible à tous, sans « ségrégation ».   

taralalilou 27/09/2007 15:09

L’idée de voir l’Hôtel Dieu transformé en MAC, oui ça me semble être, à moi aussi, une belle idée.
L’art, qu’il soit contemporain ou autre est un fil conducteur d’émotions, qui a la subtilité de toucher le cœur et même de lier les âmes entre elles, et ce quels que soient leur culture, leur âge, leur sexe, leur statut, et même leur raison d’exister… Ce serait une sorte de « boudoir » où la Démocratie viendrait s’y recueillir pour rêver, s’inspirer, débattre, s’échapper un instant de la réalité pour mieux la traverser.
Je n’imagine donc pas cette belle « subtilité » accessible à tout individu, vivre aux côté d’un hôtel de Luxe. Je vois plutôt un jardin d’intérieur époustouflant, où la vie exploserait et serait totalement insoupçonnée de l’extérieur. Je vois cette belle construction ancienne comme un cœur, qu’on imagine de pierre et pourtant, qui protège une source de vie, de lumière, d’odeurs incroyable! Un hôtel, dont les chambres donneraient sur ce jardin, oui, pourquoi pas, si cet hôtel est à l’image de l’Art, de la Démocratie, de la Terre, un pays accessible à tous, sans « ségrégation ».    

Erick Roux de Bezieux 27/03/2007 13:30

Bravo cher Benoît pour tes papiers d'humeur(s).On voit poindre sous celui-ci à la fois l'envie d'agir, de faire, d'inventer et la déception de n'être pas souvent écouté. Posture classique en politique ou, pour émerger, il faut souvent être le plus lisse. Ce qui ne te ressemble en rien !Quoique ce monde évolue vite et que les talents finissent toujours par se faire entendre.Je suis sûr que notre ami commun, Sébastien, saura t'écouter et t'entendre. D'abord parce qu'il n'est pas un politique, ensuite parce qu'il a la modestie et la capacité d'écoute qui sied aux défricheurs...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents