Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'observateur du dimanche

L'observateur du dimanche

Le blog de Benoît de Valicourt - Je vote blanc parce que le bleu est devenu marine et le rouge a perdu de sa passion.


Mais qui en veut à MAM ?

Publié par L'observateur du dimanche sur 13 Février 2011, 21:57pm

Toute cette histoire d’avion est bien pathétique ; pourquoi reprocher au Premier ministre de se rendre en Egypte à l’invitation du Président Egyptien quand dans le même temps, le Président de la République est l’invité de SM le roi du Maroc ? Qu’y a-t-il de choquant ? Rien ! Les relations internationales de la France ne peuvent pas se limiter à de quelques rares démocraties supposées être exemplaires.

Cependant, il semblerait que le vrai problème de cette pathétique histoire n’est pas les relations internationales de la France sous couvert de vacances de Noël, mais davantage le fait que le couple POM-MAN s’envoie en l’air pour la Tunisie dans un avion privé ! il y a une vraie nuance entre un avion gouvernemental de la flotte égyptienne et celui d’un homme d’affaire tunisien proche du pouvoir. Quel intérêt de « sortir » l’affaire Fillon dans les colonnes du Canard Enchaîné si ce n’est d’aider MAM et POM à s’en sortir ou au contraire à les enfoncer un peu plus. MAM nous explique qu’ils avaient prévu de se rendre dans le Périgord mais qu’ils ont eu peur des intempéries (lesquelles ?) - parce que ancien Ministre de la Défense, ancien Ministre de l’Intérieur, MAM n’a pas peur des émeutes, peut-être aurait-elle du être Ministre de l’Ecologie et elle n’aurait pas eu peur des intempéries !

Soyons sérieux, pourquoi reprocher aux membres du Gouvernement de se rendre en vacances dans des pays qui ont renversé des régimes politiques avec lesquels nous avons composé, commercé et même que nous avons soutenus depuis plus de 20 ans ? et lorsque le peuple, lui-même surpris de l’ampleur des événements, s’oppose au régime en place, il est de bon de tirer à boulets rouges sur celles et ceux qui ont eu le malheur de poursuivre l’habitude de millions de nos compatriotes de se rendre en Egypte ou en Tunisie et pas uniquement grâce à FRAM ou autres voyagistes ; d’aucuns bénéficiaient des invitations des offices de promotion du tourisme ou des Compagnies aériennes sous couvert des Consulats de ces pays installés dans nos belles capitales régionales. Même la presse s’y est mise, toutes les unes se sont écrites avec les mêmes mots : espoir, liberté, démocratie …et pendant 20 ou 30 ans, ces mêmes journalistes fréquentaient les palaces, les ryads et autres demeures de ces beaux pays, dont le nom n’évoquait au cours des dîners en villes que les week end passés entre « amis ».

Arrêtons d’être des faux-culs, seuls ceux qui n’ont jamais bénéficié d’un petit avantage dans un pays démocratique ou pas ont le droit d’émettre une critique, mais pas ceux qui montent aux créneaux dans les rangs de l’assemblée ou dans les colonnes de la presse bien-pensante française, à moins que leur but soit simplement qu’on évite de parler de leurs vacances en Tunisie, en Egypte ou au Maroc …

© lefigaro.fr

© lefigaro.fr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents